Crime Scene: anatomie d’un cours

Hello 🙂

Avec mes 4e, nous sommes actuellement dans une séquence sur le crime / le roman policier. Après avoir appris qui était Arthur Conan Doyle et très inspirée par le mannequin challenge, je me suis lancée avec eux dans …  la reconstitution d’une scène de crime.

Les ingrédients:

  • des « action cards » qui vont venir définir le rôle de chacun (suspects – témoins / détectives / victime)
  • des cartes pour le lieu du crime, l’arme (à tirer au sort par la victime)
  • du scotch spécial peinture (ça colle pas trop au sol et c’est facile à mettre)

 

Emplacement de la victime
Emplacement de la victime

crime2 - 2

 

Tout est prêt ? Alors, c’est parti pour le mannequin challenge !! Les élèves étaient vraiment emballés par l’idée, ils connaissaient tous le principe: « You mustn’t move at all » / « you mustn’t blink » / « you mustn’t speak of course « .

C’est parti !! Ah non, pas tout à fait: il faut un peu de musique en fond. Les élèves ont choisi, de façon unanime:

N’oubliez de mettre votre vidéo projecteur en gel (bouton freeze de la télécommande) et d’afficher un fond noir: ainsi, les élèves entendront la musique et il n’y aura aucune animation au tableau.

C’est donc armée de mon téléphone portable que je les ai filmés pendant 1 minute 30, en commençant et en finissant par la victime bien sûr. Je ne peux vous mettre la vidéo ici, pour des questions de droit, bien évidemment mais si vous faites une petite recherche sur youtube en mettant les mots clés « mannequin challenge », vous verrez ce que ça peut donner.

Un peu de travail à la maison pour préparer l’étape suivante: chaque élève va devoir se créer un personnage et être prêt à répondre aux questions des enquêteurs

  • what’s your name ?
  • how old are you ?
  • what’s your job ?
  • what were you doing when … was killed ?

Un beau jeu de rôle en perspective et je n’ai pas été déçue ! Les détectives ont joué à la perfection, on n’était dans le trip « bon flic / méchant flic » mais c’était très chouette ![interaction][savoir remplir un questionnaire]

Un peu long et répétitif par contre de faire passer les 20 élèves. Heureusement, il y avait les témoins pour apporter de la variété. Le portrait robot du meurtrier a commencé à s’esquisser.

Un peu de travail à la maison: les détectives doivent revenir avec une théorie concernant le coupable, qui sera confronté. [Prise de parole en continu – interaction orale]

Un petit peu de grammaire ? C’est le moment idéal pour repartir de la vidéo et que chaque élève commente sur les poses de ses camarades « He was sleeping when … was killed ».

Cette séquence vous tente aussi ? Vous trouverez dans ma boutique tous les éléments qui vous permettront de le mettre en place:

  • les cartes alibis / lieux / armes / indices
  • les fiches d’interview des suspects et des témoins
  • la fiche pour le portrait robot

Diapositive1

 

Amusez-vous bien !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.