Le travail de groupe, ou comment solliciter la coopération en classe, l’entraide, l’interaction! Les élèves en font dans toutes les disciplines et la nôtre n’est pas une exception. Il suffit d’avoir essayé une fois pour se rendre compte à quel point c’est enrichissant et motivant pour les élèves. Ils se sentent impliqués du début à la fin et travaillent ! Ca parait bête dit comme ça, mais le fait d’être en petit groupe sur une tâche particulière, ils sont poussés par les autres alors que dans une activité plus traditionnelle, certains seraient tentés d’attendre patiemment que le temps passe …

Sauf qu’une telle activité ne s’improvise pas et toutes ne s’y prêtent pas forcément.

1 – Le type d’activités

Il y a 2 types possibles: les activités identiques entre chaque groupe ou des activités différentes selon les groupes. Si l’on reprend l’infographie postée concernant le niveau 4e, les 2 sont présentes:

  • activités identiques pour chaque groupe : find the mystery person par exemple
  • activités différentes : Let’s go to Dublin !

J’ai un faible pour les activités différentes entre les groupes cela dit car cela permet ensuite un compte rendu à la classe toute entière. #PPC

 

2 – La constitution des groupes

J’ai la chance d’avoir ma propre salle de classe et à l’intérieur, toutes les tables sont en îlot : j’en ai 7 au total et 2 tables « satellites ». Bien souvent, les élèves s’installent comme ils le souhaitent mais ce n’est parfois pas l’idéal et il peut être intéressant de mixer les groupes. Pour cela, j’ai un système infaillible : « Pick a Partner »!

Le principe est simple: il y a des équipes (fruit – vegetables – pirates – sport – Sherlock – technology – animals – card game ou encore England – Scotland – Ireland – the USA – Guy Fawkes – Halloween – Thanksgiving – Christmas). Rien que du vocabulaire et du culturel ! Ces cartes équipes sont posées au centre de mes îlots. Je distribue ensuite une carte à chaque élève, de façon aléatoire, charge à lui de rejoindre ensuite son îlot.

 

Pour le pair work, j’ai aussi mes petites cartes :

Les élèves doivent retrouver leur partenaire, chaque mot étant lié à un autre. Il s’agit :

  • soit du même domaine ou du contraire : knight / castle , cut / glue , hat / scarf , old / young…
  • soit du singulier – pluriel : apple / apples , woman / women , child / children …

Le plus simple pour que chacun trouve son partenaire, c’est qu’un premier élève se lève et dise « I have fountain pen ». Celui qui a « ink » se lèvera alors et dira : « I have ink : I’m going to work with you ». Ca prendra un peu de temps au début mais ensuite, les élèves seront rodés, rassurez-vous ! Ce que j’apprécie, c’est que ni vu ni connu, on apporte du vocabulaire, chaque mot étant écrit et accompagné d’une image.

Vous pouvez retrouver ces cartes sur TpT : Pick a Partner

 

3 – Le travail de groupe en lui-même

Ca peut vite devenir l’anarchie si on ne prépare pas nos élèves en amont au travail de groupe. Là à nouveau, j’ai mon petit système.

  • Faire prendre conscience aux élèves des différents types de voix et que l’on n’utilise pas la même puissance pour tout :

Ces posters sont affichés dans ma salle et visible de tous .

  • Les rôles de chacun au sein du groupe:

Des activités viennent expliquer les rôles de chacun et les attentes. Quand le travail commence, ils savent tous ce qu’ils doivent faire !

Si ces activités vous intéressent, vous les retrouverez sur TpT : Voice Management

Vous savez tout ! Bonne journée !

 

1 Comment on Le travail de groupe en classe

  1. J’adore tes cartes pour former les groupes : c’est un truc que je déteste faire, de même que les plans de classe, et là, hop, le hasard fait bien (ou pas) les choses. En général, je les laisse quand même libres de leur choix… Je travaille en groupe en pointillés, c’est vraiment important de fournir une tâche à vraiment faire en groupe sinon ils se prennent vite à faire autre chose or je n’ai pas toujours la tâche qui va bien (variable selon les niveaux et la séquence).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.