Le Warm Up en cours d’anglais

Le warm up, c’est cette phase d’échauffement que l’on fait lorsque nos élèves arrivent en classe, après le cours de maths ou d’EPS, histoire de les faire « switcher » sur l’anglais. Mais que faire précisément en warm up ? Voici quelques idées qui pourraient vous intéresser 😉

 

Un Poème / une comptine

Imaginez, le poème ou la comptine de la semaine ! On alterne entre répétitions chorales et individuelles et à la fin, ils connaissent le poème et peuvent faire une récitation en classe. Cette activité me permet de valider la compétence « Reproduire un modèle oral » / « S’exprimer de façon audible ». Les élèves adorent ! J’en ai fait un en début d’année et en quelques répétitions, certains la connaissaient déjà par coeur !
Dans mes favoris aussi, les célèbres Grammar Chants , de Carolyn Graham! #nostalgie

 

The Date / The Weather

Bien qu’étant accro au numérique #VideoProjecteurForEver, je reviens toujours vers mes fondamentaux : flashcards, scotch magnétique, élèves déplaçant des étiquettes. Dès le premier cours, ils ont ainsi manipulé présent / passé / futur pour dire le jour d’aujourd’hui, d’hier et de demain puis la météo du jour et glissement progressif vers celle d’hier et émission d’hypothèses quant à celle du lendemain.

A ce stade, dans mes classes, je l’ai transformé en prise de parole en continu.

 

What did you do last weekend ? What did you do yesterday ?

Bien entendu, il est hors de question de rester sur la date et la météo toute l’année, aussi, mon second rituel porte sur les activités du weekend ou de la veille. C’est une activité que je faisais déjà les années précédentes, particulièrement au retour des vacances mais que j’ai décidé de ritualiser dès le début de l’année.

Mes 5e ne connaissent pas le prétérit, sauf dans « yesterday was … » / « Yesterday, X was absent » et cette activité me permet justement de poser de précieux jalons pour plus tard, lorsque nous en serons à la séquence sur les contes de fées et les légendes. #mapreferee

Ainsi que je le décrivais en détails sur ma page Facebook, nous y allons par étapes puisque warm up = 5-7 minutes max pour moi:

  1. Activité d’appariement : les élèves se lèvent et déplacent les étiquettes sous les bonnes images tout en prononçant le verbe ; puis, on manipule les yes-no questions : Did you play video games ? / Did you stay at home ? etc et les réponses courtes. Cette phase dure 2-3 cours environ et on ne travaille qu’avec les verbes réguliers (étiquettes vertes)
  2. Constitution de phrases en réponse à la question : What did you do ? Des étiquettes avec -d / -ed viendront se mettre au bout des verbes. On utilisera même les pronoms pour avoir des phrases complètes et percevoir, petit à petit, que le verbe ne change jamais. Comme précédemment, cette phrase dure 2-3 cours.
  3. Passage à la forme négative pour bien se rendre compte que l’on conserve la base verbale, soit en même temps que la 2 soit juste après.

A ce stade, ils auront donc manipulé les 3 formes : affirmatives, négatives et interrogatives, pour les verbes réguliers uniquement. Il ne restera donc plus qu’à adopter la même technique pour les verbes irréguliers (étiquettes oranges), en allant un peu plus vite.

Et la trace écrite dans tout cela ? Au début, aucune. Nous en ferons ensuite, lorsque nous auront un bon corpus d’expressions et que les structures seront acquises à l’oral. Simple, non ?

Et je vous laisse deviner la suite : un warm up spécial « mercredi après midi » , « weekend » ou « vacances » : What are you going to do ? What will you do ? , mais ça, on en reparlera plus tard 😉

 

Word of the Day

Enrichir le vocabulaire et l’expression des élèves, c’est en fait le crédo de tout le monde ! En warm up, il y a une autre activité que j’aime bien faire : the word of the day. Le principe est simple : chaque jour, un nouveau mot ou une nouvelle expression que l’on vient commenter et placer dans une phrase. Je leur montre l’affiche correspondant au mot (que je « patafixe » ensuite au mur) et dans le cahier, les élèves collent l’étiquette en noir et blanc correspondant et écrivent les phrases produites.

Ils adorent ce petit rituel et moi aussi : cela me permet de mieux les connaitre et eux, de parler d’eux-mêmes ou de sujets qui les concernent. D’un point de vue linguistique, je peux ainsi soit mettre en jalon des éléments qui seront vus plus tard ou encore de rebrasser ceux vus dans les précédentes leçons.

 

Kim’s Game

Cette activité convient aussi bien en warm up que pour occuper les dernières minutes d’un cours. C’est basé sur la mémorisation du vocabulaire et l’observation de la planche initiale, pendant quelques secondes. #ConcentrationMaximale Puis, image suivante : un objet de la planche a disparu ! Il faut bien entendu le nommer en anglais . Vérification faite, on passe à une nouvelle phase d’observation et hop, un nouvel élément a disparu. Il y a un véritable challenge à cette activité, surtout si l’on divise la classe en groupes.

 

Si ces documents vous intéressent, voici quelques liens:

 

A bientôt !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.