Bonjour à tous,

Les images mystères suscitent un bel engouement et soulèvent de nombreuses interrogations ! Vous ne savez pas ce que sont les images mystères ? Pas de panique ! Rendez-vous ici pour télécharger un freebie et en percevoir tout le potentiel ! Allez, je vous dévoile tout … ou presque !

Une thématique

Une image mystère, c’est avant-tout une thématique, un besoin ciblé : la phonologie (prononciation du pluriel, des diphtongues …), un point grammatical (BE – HAVE …). Les élèves vont donc se pencher sur ce point pendant l’activité.

La conception

Il est déjà nécessaire de cibler cette thématique et la façon d’opérer : les mots seront-ils placés dans la grille (comme ça peut être le cas pour une activité phonologique) ou l’image sera-t-elle accompagnée d’un exercice qui servira à compléter l’image mystère (comme c’est le cas pour traiter un point grammatical). Je ne vous cache pas que l’un comme l’autre demande pas mal de temps !

Avantages / Inconvénients

Lorsque les mots sont dans la grille directement, il faut en trouver suffisamment pour qu’il n’y ait pas de répétitions. Ma petite astuce: je crée un fichier texte dans lequel je consigne tous les mots qui serviront à l’activité. Ce fichier me permet d’éviter les doublons. Attention, les mots ne doivent pas être trop longs sinon, ça dépasse de la case 😉 Une grille contient de 100 à 120 mots : je vous laisse estimer le temps de recherche que cela représente !
Pour le deuxième type, il faut inventer suffisamment de phrases contenant les objectifs fixés puis attribuer un chiffre à chaque occurence et les reporter dans la grille. Impossible d’avoir comme précédemment 100-120 chiffres donc il y a 6-7 fois le même numéro à colorier.

La grille

C’est une grille de 10 cases par 10. Les élèves colorient les cases et révèlent ainsi l’image mystère. Vous pouvez les concevoir vous même avec un logiciel de traitement de texte qui vous permet de colorier les cases ; on en trouve également en ligne. A nouveau, pensez bien à vos objectifs ! Si vous ciblez la prononciation du prétérit par exemple, c’est une image avec 3 couleurs qu’il vous faudra créer.

J’en ai déjà créé un certain nombre et pour moi, toutes ces étapes représentent maintenant environ 1h à 1h30 de travail chacune.

Quand utiliser les images mystères ?

Votre image est prête, vous avez fait les photocopies mais quand les utiliser exactement ? Personnellement, je m’en sers:

  • une fois que le point a été abordé. Par exemple, si l’on vient de finir la PRL sur BE, je distribue une image mystère. Pour un même point, j’ai 4 à 6 images mystères différentes. Ca permet de varier les plaisirs et de ne pas donner la même aux élèves voisins de table.
  • en travail à la maison : vous allez voir, colorier une image mystère peut prendre facilement 15-20 minutes (ou plus si affinité ! ) pour nos élèves. Vous pouvez donc donner cette activité à la maison, sans problème.
  • lorsqu’une activité a été finie. Nos fast finishers restent souvent de longues minutes le nez en l’air, à attendre patiemment que leurs camarades finissent l’activité en cours. Pourquoi ne pas leur donner une image mystère « pour s’occuper » ? Je les donne aussi en fin d’évaluation. Vous comprenez maintenant pourquoi j’ai un tel stock ! Toujours des photocopies dans le sac ou dans mon armoire !
  • lorsque j’évalue une interaction. Je ne peux pas m’occuper de tout le monde en même temps et lorsque nous sommes en interaction, je suis uniquement focalisée sur le groupe qui passe. Les autres élèves doivent rester calmes et parmi les activités que je leur propose : les images mystères !

Un conseil

pensez bien à dire à vos élèves de toujours avoir leur trousse de feutres avec eux. Je conseille toujours à mes élèves de colorier les images mystères au feutre. Les couleurs ressortent plus et les images se voient mieux.

Vous êtes tentés mais ne voulez pas passer un temps fou à créer ces images ? I’ve got you covered ! Dans mon store, vous retrouverez des images prêtes à l’emploi : BUNDLE : 31 images mystères.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une très belle fin de vacances !

2 Comments on Les images mystères, mode d’emploi

  1. Bonjour Prof de FLE, je suis très interessée par ton idée. Dans ton blog tu notes: « Vous pouvez les concevoir vous même avec un logiciel de traitement de texte qui vous permet de colorier les cases ; on en trouve également en ligne. » As tu un site en particulier?
    Merci pour ta réponse

    • Bonjour !
      J’ai déjà essayé d’en créer moi-même mais je trouve le résultat bien plus beau parmi les nombreuses images que j’achète directement sur TpT et que j’utilise ensuite pour mes ressources. Pour les images mystères, ma référence est Zip-A-Dee-Doo-Dah Designs
      Bonne fin de journée,
      Chris

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.